Comment coudre une culotte de menstruelle ?

Les culottes menstruelles sont devenues la nouvelles tendance en matière de protection hygiénique. En plus d’être pratiques, elles sont absorbantes et permettent de faire des économies considérables sur le long terme. Le seul inconvénient avec les culottes de règles, c’est qu’elles peuvent coûter assez cher, surtout si ce sont des modèles de grandes tailles. Sauf que quand on est habitué à faire de la couture, ce n’est pas vraiment un problème. On peut très bien se procurer le nécessaire et coudre une culotte menstruelle. Nous allons voir ce dont on peut avoir besoin pour coudre une culotte de règles et, surtout, comment le faire.

Comment sont fabriquées les culottes menstruelles ?

Les culottes menstruelles ne sont pas des culottes comme les autres et même leur mode de fabrication est différent. Comme les culottes de règles ont pour principal fonction d’absorber les menstruations, elles doivent être composées de plusieurs couches absorbantes. On compte notamment :

  • la couche interne qui est en contact avec la peau, elles sont généralement faites en coton pour plus de confort ;
  • la couche intermédiaire absorbante : assure l’absorption du flux menstruel. Elle est fabriquée avec une matière spéciale, comme le zorb ou une superposition de plusieurs couches de jersey ;
  • la couche externe qui est en contact avec les vêtements. Il est très important que cette couche soit imperméable pour éviter toutes les fuites. Elle est fabriquée le plus souvent avec le polyuréthane (PUL).

De quoi a-t-on besoin pour coudre une culotte de règles ?

La couture d’une culotte menstruelle nécessite un certain nombre d’outils et de matériel. À commencer par le patron de la culotte menstruelle, on peut le trouver dans des magasins spécialisés dans la couture ou tout simplement sur internet. Pour ce qui des tissus, il faut s’en procurer pour faire les 3 couches différentes de la partie absorbante, c’est-à-dire du jersey de coton qui va jouer le rôle de la couche interne, du zorb qui est plus communément utilisé pour la confection des couches pour bébés réutilisables, ainsi qu’un tissu pour la dernière couche imperméable pour éviter les fuites.

On doit aussi se munir d’une paire de ciseaux pour faire les découpes, ainsi qu’un marqueur pour faire les tracés sur le tissu. Pour finir, avoir une machine à coudre ainsi que des pinces à coudre est primordial pour maintenir toutes les couches de tissus entre-elles.

Comment coudre une culotte menstruelle ?

Fabriquer sa propre culotte menstruelle est quand même assez simple quand on a l’habitude de coudre des vêtements. La première étape consiste à découper les différentes pièces en fonction du patron, c’est-à-dire un gousset en PUL, un gousset en Zorb et un gousset en jersey. Ensuite, il faut prendre le PUL, toujours avec la face brillante visible, le superposer avec le gousset en zorb et celui en jersey et les marquer à une distance de 2 mm à partir du bord du zorb. Il faut éviter au maximum que le PUL soit troué durant cette opération parce que cela peut causer des fuites dans le futur. À la place des épingles à couture, on peut utiliser des petites pinces à coutures. Elles sont tout aussi efficaces pour maintenir les tissus sans pour autant faire des trous.

Il faut aussi éviter que le gousset en zorb soit trop épais, tout simplement parce qu’il risque de gêner pour les coutures finales. On peut ensuite faire des coutures simples sur toute la partie absorbante pour maintenir le tout. Maintenant que la partie absorbante a été faite, il faut l’assembler au reste. Pour se repérer, il faut savoir que la petite partie arrondie du gousset corresponde à l’avant de la culotte, tandis que le grand arrondi doit correspondre à l’arrière.

Pour finir, il faut coudre la partie absorbante sur une culotte de son choix. On peut choisir une culotte qui est assez serrée pour plus de confort ou un modèle qui est beaucoup plus large. Il suffit de prendre la partie absorbante et la coudre sur la partie interne de la culotte. Ensuite, il faut surpiquer les coutures pour les pièces arrières et d’avant.

Maintenant, vous êtes apte à faire votre propre culotte menstruelle rien qu’en suivant les instructions citées ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *