Problème de Couple : 25 causes de ruptures fréquentes

Si la dernière chose à laquelle les couples veulent penser est la rupture, la triste réalité est que cela arrive – souvent. En fait, selon des données récentes de l’American Psychological Association, jusqu’à 50 % des mariages finissent par un divorce. Mais comment pouvez-vous savoir si votre relation va survivre ? Eh bien, il existe des indices prédictifs infaillibles, comme les habitudes que vous avez dans votre chambre à coucher, la façon dont vous vous disputez et la fréquence à laquelle vous communiquez. Même la façon dont vous menez vos conversations quotidiennes peut mettre en lumière la longévité de votre relation et des problèmes de couples que vous traversez. Continuez à lire pour découvrir quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles les relations s’effondrent.

Vous vous retirez pendant les disputes

Les partenaires qui admettent se retirer souvent pendant les disputes se disent plus malheureux et plus apathiques à l’égard de la relation dans son ensemble. Le retrait est le plus problématique pour les relations. C’est une tactique de défense que les gens utilisent lorsqu’ils se sentent attaqués, et il y a une association directe entre le retrait et une satisfaction globale moindre de la relation.

Vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde

Oui, l’amour peut surmonter beaucoup de choses, mais s’il y a une chose qu’il ne peut pas surmonter, c’est de ne pas être sur la même longueur d’onde. En fin de compte, vous et votre partenaire devez être clairs sur les décisions fondamentales comme où vivre, quand et si avoir des enfants, et comment épargner et dépenser de l’argent – sinon, la relation s’effondrera.

67 % des désaccords dans une relation ne sont jamais résolus et n’ont pas besoin de l’être, mais les 33 % restants, s’ils ne sont pas résolus, peuvent conduire à la fin de la relation.

Vous imposez à votre partenaire des normes irréalistes

Votre partenaire fait probablement de son mieux, mais comme tout être humain, il va parfois se tromper et commettre des erreurs. Et tandis qu’un conjoint qui vous soutient gère ces dérapages comme un adulte, un conjoint qui ne vous soutient pas traitera son partenaire comme s’il devait être parfait 100 % du temps, ce qui entraînera une frustration des deux côtés, et donc générer des problèmes de couples.

Lorsque votre partenaire n’est pas à la hauteur de quelque chose qu’il n’a même pas signé, il a tendance à essayer de le changer, sans comprendre que votre propre comportement joue un rôle énorme. En vous concentrant sur votre partenaire, vous pouvez justifier la raison pour laquelle il est le problème”.

Problème de couple : vous avez peur d’être seul

Beaucoup de gens évitent les conflits et prétendent que les problèmes de couples et dans leur relation n’existent pas simplement parce qu’ils vivent dans la peur d’être seuls. Mais cette stratégie se retourne contre vous, car tous les conflits finissent par se réveiller et il est alors généralement trop tard pour les résoudre.

La peur d’être seul, et donc la volonté d’accepter n’importe quelle relation, aussi malsaine soit-elle, est un autre modèle courant qui empêche les relations de fonctionner. Il faut identifier et faire respecter les limites appropriées.

Vous vous appuyez sur le langage corporel pour exprimer vos sentiments

Au début d’une relation, les couples ont tendance à être honnêtes et ouverts sur leurs sentiments et leurs émotions. Mais au fur et à mesure que les choses progressent, beaucoup de gens condamnent leur relation en supposant que leur proche peut – et devrait – lire leur langage corporel et savoir ce qu’ils pensent.

Là où une conversation existait autrefois, il y a maintenant un silence, un roulement d’yeux ou une émission d’énergie nerveuse qui devient source de problème de couple. Avec le temps, nous devenons trop à l’aise dans notre partenariat, trop paresseux, ou parfois même nous devenons appréhensifs et nous cessons de communiquer de manière réfléchie entre nous.

Principal problème de couple : vous comparez votre relation à celle des autres

Plus votre propre relation est sujette au problème de couple, plus la relation des autres couples vous paraîtra meilleure. Mais en vous comparant, vous ne ferez que vous sentir plus mal. En fin de compte, vous sabotez ce qui reste de votre relation à sauver.

La comparaison est la voleuse de joie. Concentrez-vous sur votre propre relation plutôt que de convoiter celle d’un autre. L’herbe est plus verte là où vous l’arrosez et aucune relation n’est aussi parfaite qu’elle en a l’air sur Instagram.

Vous refusez de faire des compromis

Voici autre problème de couple récurrent : les compromis. Faire des compromis ne consiste pas seulement à laisser votre conjoint choisir le restaurant où vous allez de temps en temps. Dans une relation saine et engagée, faire des compromis, c’est faire “le choix conscient de s’accepter mutuellement pour ce que l’on est exactement”. Si vous voulez que votre relation dure, vous devez renoncer à votre besoin d’avoir raison et d’être en contrôle tout le temps.

Vous n’exprimez pas vos émotions de la même manière

Vous êtes-vous déjà retrouvé à pleurer dans un accès de rage alors que votre partenaire n’a même pas versé une larme ? Cela peut être le signe que votre relation est en péril. Les méta-émotions d’un couple – c’est-à-dire ce qu’il ressent face à l’émotion – doivent être sur la même longueur d’onde. Les méta-émotions sont à 80 % exactes pour prédire le divorce. En fait, il ne s’agit pas du conflit en soi, mais de sa gestion en complément de celle de votre partenaire.

Vous considérez votre partenaire comme inférieur

Avoir du mépris pour son partenaire est l’un des quatre comportements qui, est un indicateur révélateur d’un divorce imminent. Dans le cadre de recherches, des couples ont été interrogés sur la fréquence de leurs comportements de mépris, de critique, de défensive et d’obstruction. On a ensuite mesuré la satisfaction perçue dans la relation et a constaté que ces comportements permettaient de prédire le divorce à plus de 90 %.

Considérer son partenaire comme inférieur en particulier est le “baiser de la mort” de toute relation. Et cela est logique, étant donné qu’une autre étude de 2010 a révélé que les couples qui se méprisaient l’un l’autre au cours de la première année de mariage étaient plus susceptibles de divorcer avant leur 16e anniversaire de mariage.

Vous vous défoulez l’un sur l’autre

Problème de couple fréquent : se défoulez verbalement sur son partenaire. Dans une étude publiée en 2014 des chercheurs ont déterminé que les personnes que vous aimez le plus sont aussi celles sur lesquelles vous êtes le plus susceptible de vous défouler, étant donné que vous interagissez avec elles plus que quiconque. Mais malheureusement, ils ont également découvert que “l’agressivité est néfaste pour les individus et les relations”, ce qui signifie que plus vous blessez les personnes que vous aimez, plus vous risquez de les repousser.

Problème de couple : vous vous accrochez au passé

Il est difficile de se concentrer sur le présent lorsque vous êtes occupé à vivre dans le passé. Et c’est particulièrement vrai dans une relation amoureuse, car votre présence émotionnelle et physique complète et indivisible est nécessaire pour que les choses fonctionnent. Si vous voulez que votre relation actuelle dure, laissez le passé dans le passé et lâchez les choses qui vous retiennent.

Vous avez des problèmes de confiance

La confiance n’est pas une chose facile à établir avec quelqu’un (surtout si vous avez été trahi dans le passé), mais vous devez avoir confiance en la personne avec laquelle vous avez l’intention de passer le reste de votre vie. Si vous construisez un partenariat sur une base de méfiance, vous risquez de manquer d’intimité tant physique qu’émotionnelle. En outre, vous pouvez presque garantir que votre partenaire finira par en avoir assez et par s’en aller.

Vous aimez l’alcool, mais pas votre partenaire

Si vous aimez prendre un bon dernier verre avant d’aller au lit, vous devez vous assurer que votre partenaire en apprécie également un. Environ 50 % des couples mariés ayant des habitudes d’alcool différentes ont divorcé avant d’avoir atteint le cap des dix ans. D’autre part, les partenaires qui avaient des habitudes de consommation d’alcool similaires – qu’ils s’adonnent à l’alcool, s’en abstiennent ou en consomment modérément – ont connu un taux de divorce d’environ 30 %.

Problème de couple : votre relation est pleine de secrets

Les secrets ne sont pas amusants, surtout dans une relation à long terme. Et ce qui est encore pire, c’est de mentir à leur sujet, comme lorsque “votre partenaire vous cache des secrets et vous en rend responsable lorsque vous le criez sur les toits.

Ils vous diront des choses comme : Tu ne pourrai pas le supporter si j’étais ouvert et honnête avec toi, c’est pourquoi j’ai dû mentir. Si vous remarquez que votre partenaire vous ment en face et vous tient responsable de ses actes détestables, il est peut-être temps de vous asseoir avec lui et d’aborder le problème directement avant que les choses ne dégénèrent davantage.

Vous ne prenez jamais de blâme

Tous les couples se disputent, mais les couples sains finissent par s’excuser et par assumer une partie de la responsabilité de ce qui s’est passé. Mais dans une relation qui atteint son point de rupture, vous pouvez constater que vous ou votre partenaire refusez d’accepter la moindre responsabilité, l’un de vous se présentant comme la victime.

On nous apprend tous un langage de blâme lorsque nous ressentons des émotions fortes. Il est tellement plus facile de devenir une victime que de penser à nos émotions, car notre corps nous dit que nos besoins fondamentaux de croissance ne sont pas satisfaits.

Problème de couple : vous n’êtes pas empathique

Une relation saine et heureuse doit s’articuler autour des sentiments de chacun. En temps de conflit, nous changeons d’attitude et nous reconnaissons nos besoins fondamentaux pour nous-mêmes et nos partenaires. [Nous essayons] de faire preuve d’empathie pour nos propres besoins non satisfaits, de faire preuve d’empathie pour les besoins non satisfaits de notre partenaire, puis de trouver un plan pour les satisfaire tous les deux.

Cependant, les partenaires dans des relations instables se retrouvent souvent à se battre avec leur partenaire, avec peu ou pas de considération pour ce que l’autre ressent.

A lire : problème de couple la 1ère cause de rupture.

Votre relation manque de respect

Un couple ne se comprendra jamais s’il y a un manque de respect dans la relation. Et si l’un des partenaires manque manifestement de respect pour les choix de vie de l’autre, aucun des partenaires ne se sentira jamais à l’aise pour parler de sa journée, et encore moins de ses sentiments ou de ses croyances.

La principale raison pour laquelle une relation ne fonctionne pas est qu’un des partenaires ne respecte pas l’autre. C’est une formule pour le désastre, car ils ne seront jamais sur la même longueur d’onde et les choses vont s’effondrer”.

Un grand événement de la vie a bouleversé la relation

Un événement important et inattendu, comme la mort d’un parent ou un licenciement soudain, peut ébranler une relation jusqu’à son point le plus profond. Et, souvent, ces moments de changement de vie entraînent d’autres changements majeurs auxquels de nombreuses relations ont du mal à survivre.

Parfois, en raison d’un décès dans la famille, d’une maladie ou simplement d’un désir de changer de carrière, une personne peut vouloir déménager, travailler moins, ou prendre de mauvaises habitudes, comme la boisson, la drogue ou la dépendance au sexe. Si votre partenaire n’est pas d’accord avec ces changements, alors vous n’avez plus de vision commune de ce que vous devez faire ou de ce vers quoi vous allez, ce qui entraîne des différences irréconciliables.

Vous ne faites pas confiance à votre conjoint en matière d’argent

Ce n’est pas nécessairement la façon dont chaque partenaire dépense de l’argent qui pose problème dans un mariage, c’est la façon dont un partenaire pense que son conjoint dépense qui pose problème. Les maris qui considéraient leurs femmes comme des grandes dépensières avaient les plus grands conflits financiers, indépendamment de leurs habitudes de dépenses réelles. En ce qui concerne l’impact des finances sur les relations, les perceptions peuvent être tout aussi importantes, voire plus importantes, que la réalité.

Problème de couple : vous ne pensez qu’à vous

Les relations sont faites de concessions mutuelles et si vous prenez plus que vous ne donnez, l’équilibre sera rompu et votre partenaire cherchera probablement du réconfort dans d’autres endroits et auprès d’autres personnes. En fait, c’est un phénomène tellement connu que les experts lui ont même donné un nom : la théorie de l’échange social. Nous sommes perturbés lorsqu’il n’y a pas d’équité dans un échange ou lorsque d’autres personnes sont davantage récompensées pour les mêmes coûts que nous avons encourus.

Vous n’exprimez pas de gratitude

Lorsque votre conjoint passe la journée entière à se battre pour un repas fait maison, n’oubliez pas de le remercier pour tout ce travail. Sinon, votre partenaire aura l’impression que tous ses efforts sont passés inaperçus ou que vous avez l’impression que votre temps est plus précieux que le sien.

Prendre un partenaire pour acquis ne fera que créer des problèmes dans votre couple. Que les gens le reconnaissent ou non, il est essentiel d’être une valeur pour un proche. Lorsque la gratitude n’est pas exprimée, la santé émotionnelle, et parfois physique, est compromise. Vous pouvez penser que votre gratitude est implicite, mais cela aide votre partenaire à entendre qu’il est apprécié.

Problème de couple : vous attendez la validation de votre partenaire

Les personnes en situation d’insécurité utilisent leur partenaire comme une béquille afin de se sentir mieux face aux nombreux défauts qu’elles perçoivent. Et lorsque la relation est moins que satisfaisante, ils considèrent cela comme un affront à ce qu’ils sont en tant que personne, ce qui peut entraîner de la colère, de la frustration et, en fin de compte, la fin de la relation. Malheureusement, il peut être difficile de raisonner avec quelqu’un qui attache sa propre valeur au statut de sa relation.

Vous continuez à essayer de changer votre proche

L’un des aspects les plus importants d’une relation est d’aimer son partenaire pour ce qu’il est sans essayer de le changer. Essayer de changer son partenaire ne peut qu’aboutir à un problème de couple régulier et néfaste. Les personnes qui souhaitent secrètement que leur partenaire soit juste un peu plus à la mode ou un peu plus athlétique trouveront qu’elles aiment une version irréaliste de leur partenaire et non la personne avec laquelle elles sont réellement couplées. Il est toujours utile de se rappeler que l’amour est inconditionnel – et si le vôtre ne l’est pas, alors ce n’est peut-être pas de l’amour après tout.

On ne pardonne pas et on n’oublie pas

Vous pouvez prétendre régler une dispute avec votre conjoint pour la faire disparaître, mais cela ne fera qu’empirer les choses. Pourquoi ? “Garder du ressentiment est le moyen le plus rapide de détruire l’amour. Le ressentiment est comme la rouille qui ronge les liens de votre relation. Si vous ne résolvez pas les problèmes sous-jacents qui sont à l’origine de votre ressentiment et de votre colère, votre relation sera inévitablement usée jusqu’au point de non-retour.

Problème de couple Vous ne sortez plus en rendez-vous

Après le mariage, il faut travailler pour maintenir l’étincelle qui existait autrefois dans votre relation. Si vous ne vous efforcez pas de la maintenir en vie, vous risquez de retomber dans les mêmes vieilles habitudes. “A partir du moment où vous commencez à vivre ensemble, les moments romantiques ne sont plus automatiques. Au lieu de cela, vous passez une grande partie de votre temps ensemble à des choses plus banales : faire la lessive, laver la vaisselle, payer les factures ou aller travailler. Dès que la nouveauté initiale de la vie commune s’estompe, ces choses quotidiennes cessent d’être excitantes et romantiques, et vous pouvez vous sentir inquiet que votre partenaire ne se soucie plus autant de vous ou ne soit plus aussi excité d’être avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *