Problème de couple : la 1ère cause de rupture

La liste des raisons pour lesquelles les couples choisissent de se séparer est interminable : infidélité, malhonnêteté, refus catégorique de compromis, mauvaise communication ou simplement “ça ne devait pas se faire”. Mais les principaux psychologues et experts en couples s’accordent tous à dire qu’il y a au moins un facteur commun qui existe probablement dans beaucoup trop de problème de couple : L’un de vous, ou les deux, ont développé un sentiment de mépris durable envers leur partenaire. Ainsi, si vous trouvez que le mépris se manifeste dans votre propre relation et que vous n’agissez pas, considérez cela comme un signe avant-coureur de la rupture.

Le mépris : le 1er cas de problème de couple

Vous connaissez le mépris. C’est quand vous avez l’impression d’être meilleur que votre partenaire. C’est une énergie de dégoût qui émane de vous pendant les disputes (conséquences des problèmes de couples).
Une autorité de recherche de premier plan sur la psychologie du mariage, a décrit le mépris comme “le comportement négatif le plus destructeur dans les relations” et “le plus toxique de tous les tueurs de relations”. C’est le plus insidieux de ce qu’ils appellent “Les quatre cavaliers” de l’apocalypse maritale (les trois autres étant la critique, la défensive et l’obstruction).

Le mépris se manifeste généralement lorsque vous traitez votre partenaire avec un manque de respect alimenté par des sentiments de supériorité. Le mépris, en termes simples, consiste à dire : Je suis meilleur que toi. Et vous êtes inférieur à moi.

Si le mépris est le principal signe avant-coureur de l’échec de votre relation, c’est parce qu’il vous conduit invariablement vers un conflit plus profond et plus dangereux.

Problème de couple : solution pour les éviter

Si tout cela vous semble familier, sachez qu’il y a des choses que vous pouvez faire pour changer votre relation de couple. La première chose à faire est simplement de reconnaître ce que vous faites. Si c’est vous qui ressentez du mépris dans votre relation, rappelez-vous les qualités positives de votre partenaire et trouvez de la gratitude pour les actions positives. Essayez également d’éviter d’utiliser la deuxième personne – “vous” – dans les conversations délicates, afin que votre partenaire ne se sente pas directement visé par vos sentiments.

En fin de compte, l’objectif est de favoriser un sentiment d’appréciation durable.

Le meilleur test pour mesurer la force de votre système d’affection et d’admiration est de se concentrer sur la façon dont vous considérez l’histoire de votre relation de couple. Dans notre recherche, les couples qui ont une vision positive de leur passé grâce à des entretiens d’histoire orale ont beaucoup plus de chances d’être heureux dans leur relation. Mais si votre relation est en proie à de graves difficultés, il est peu probable que vous obteniez beaucoup d’éloges l’un de l’autre, et vous aurez probablement du mal à vous souvenir des bons moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *